Dubaï, la honte de l'Islam

23 mars 2006 - 16 octobre 2007

 

Quand j'en parle avec mes amis Musulmans ils sont du même avis que moi. Ce pays déshonore l'Islam, de même que l'attitude des puissances d'argent qui manipulent la population Américaine déshonore le drapeau étoilé. Personne n'est propre dans le monde. Mais Dubaï pue.

Pour lire mes articles faites "dubaï " dans le moteur de recherche interne.

Au milieu des années soixante on découvre du pétrole dans les Emirats, région anciennement nommée " la côte des pirates", ayant longuement vécu sur le trafic de l'or. J'ai suivi hier soir sur Arte une émission consacré aux 16 % de croissance de ce "pays". On y apprend que les réserves de pétrole seront épuisées dans dix ans et que les émirati ( moins de 20 % de la population, sans taxe, ni impôts, ni charges d'aucune sorte ) se hâtent de transformer cette côte sableuse, dénuée d'intérêt en paradis pour milliardaires.

Autant la côte est, côté Océan Indien ( qui n'est pas une partie des Emirats ) a des fonds sous-marins superbes, autant la région de Dubaï n'offre strictement rien de touristique. Peu de fonds, eau trouble, pas de coraux, juste du sable. Désert inintéressant. Un climat écrasant avec des maxima à 50 °. Une vie sous air conditionné. Du rien à l'état pue, quoi. Alors nos anciens Bédoins, devenus complètement mégalomanes, tentent de donner corps à leurs rêves les plus fous. Dans l'émission un "responsable" émirati dit que Dubaï veut l'aisser à la postérité "l'équivalent des pyramides égyptiennes". On construit donc deux marinas en forme de palmes, dont les canaux seront putrides sous peu ( ils sont déjà envahis par des algues nauséabondes ), vu que rien n'a été prévu pour y faire circuler l'eau de mer. A Dubaï on construit d'abord, on réfléchit ensuite. Le seul intérêt de la région c'est qu'elle s'offre à accueillir les bandits, les escocs et les voyous de toutes nationalités. On peut "y faire du commerce" sans taxes, sans TVA, sans toutes ces sottises qui paralysent l'activité économique, avec une main-d'oeuvre bon marché, dénuée de tout droit. Alors les entreprises se sont installées là-bas, par centaines. Les banques aussi, les trafiquants de toutes sortes.

Le pays offre aussi de la main d'oeuvre à bon marché. En fait de véritables esclaves, immigrés, Indiens, Indonésiens et maintenant Chinois, dont on confisque les passeports à l'arrivée et qui ne pourront les récupérer "qu'en fin de contrat". Des contrats truqués. Mais les émirati , ne souillent pas leurs belles tenues immaculées. Ils laissent les kapos Indiens, Indonésiens, Chinois faire le sale boulot, par 50° "à l'ombre" ( mais à Dubaï l'ombre ... n'existe pas ).

A Dubaï il y a un suicide d'ouvrier du bâtiment par semaine.

Dubaï se configure pour accueillir les happy few, les gens qui seront capables de s'offrir des nuits d'hôtel à 800 dollars. Pour ces gens-là on construit n'importe quoi. Une piste de ski, à air conditionné, en plein désert, par exemple. Pour voir ds photos de cette piste :

http://s96920072.onlinehome.us/TPC.htm

De l'aveu même d'un émir, là-bas la culture n'existe simplement pas. Dubaï n'a d'ailleurs aucun passé, il se l'invente dans ce décor de carton-pâte, véritable Disneyland du désert. On axe tout sur la cosommation.

Les happy few pourront planquer leur or, acheter des appartements ou des résidences luxueuses, qui se construisent à un rythme effrené, avec des ouvriers payés 4 à 7 dollars par jour. Les "non-pauvres", les diplômés qui viennent diriger cet immense chantier sont assurés d'un enrichissement rapide, du genre 10.000 euros par mois, nets d'impôts, discrètement versés sur un compte en Suisse. C'est un minimum. Des petits malins gagnent beaucoup plus. Les profits sont en fait illimités.

La Charriah ? Pas pour tout le monde. De l'alcool à profusion dans tous les hôtels. Discrétion assurée pour tous les désordres ( "Bambi" songe à s'acheter une île artificielle là-bas pour pouvoir enfin vivre tranquillement sa pédophilie ). Et le reste à l'avenant.

Mais, hier, les premières émeutes à Dubaï, qui sont parties de ceux qui travaillent à l'édification de Burj Dubaï, le plus haut bâtiment du monde, 880 mètres...

La fierté des émirs.

 

 

Emeutes à Dubai

NOUVELOBS.COM | 22.03.06 | 16:17

Mécontents des conditions de travail, 2.500 ouvriers du chantier Burj Dubaï se sont révoltés et ont causé près d'un million de dollars de dégâts. Révolte des ouvriers de la plus grande tour du monde (AP). L a construction de la plus haute tour du monde, "Burj Dubaï", a cessé mercredi 22 mars après la rébellion des ouvriers mécontents des traitements et des bas salaires. Les 2.500 employés ont causé presque un million de dollars de dégâts en vandalisant les voitures et les bureaux, selon le gouvernement des Emirats Arabes Unis. Sur le site de "Burj Dubaï", selon les ouvriers, les charpentiers les plus expérimentés gagneraient 7,60 dollars par jour, les débutants 4 dollars par jour.

La rébellion a suscité, par reconnaissance, un mouvement de grève à l'aéroport international de Dubaï, où des milliers d'ouvriers entreprenant la construction d'un énorme nouveau terminal ont arrêté leur tâche, selon l'aéroport concerné. Dégâts dans les bureaux

La révolte initiale a été provoquée par la colère des travailleurs au sujet de problèmes de transport par bus depuis leur zone résidentielle ( on ne va quand même pas transporter ces esclaves dans des bus à air conditionné, par 50° ! )

Quelques 2.500 ouvriers de la tour "Burj Dubaï", et des bâtiments alentours en construction, ont alors chassé et agressé les gardes de sécurité dans la nuit de mardi à mercredi, puis sont rentrés par effraction dans les bureaux temporaires et ont cassé plusieurs ordinateurs notamment, ainsi que détruit une vingtaine de voitures et de machine ouvrières, d'après les témoins. Selon le lieutenant colonel Rashid Bakhit Al Jumairi, du ministère de l'Intérieur, les dégâts sont estimés à près d'un million de dollars. La société Emaar basée à Dubaï, concepteur de la tour, garde la hauteur finale du bâtiment secrète, jusqu'à son ouverture prévue en 2008.

http://permanent.nouvelobs.com/etranger/20060322.OBS1402.html


 

Quand on lit cela on a envie de dire " Enfin ! " car il y a vraiment des façons de traiter les êtres humains qui ne peuvent que susciter une légitime révolte.

Ils l'ont fait !

 

Le plus grand bâtiment du monde est en construction à Dubaï. Je crois que sa hauteur finale sera d'un demi-kilomètre.

 

dubai_burg

Voici la vidéo du premier reportage fait par un " aboyeur " américain :        http://vidmax.com/index.php/videos/view/3768

 

burj_dubai

 

dubai_center_project

Le projet " Dubaï centre ". Le délire immobilier complet

Avec le milllième de l'argent consacré à cette tour, le Burj Dubaï, la Tour de Babel du III° millénaire, ils auraient pu construire dans le désert proche une tour solaire de même hauteur qui aurait pu produire des centaines de mégawatts électriques, mettant en évidence le fait que les déserts représentent une fantastique réserve énergétique pour le globe. Mais qu'attendre de ces imbéciles qui pensent " que le luxe, c'est l'avenir ". Regardez cette image, puis les vidéos associées. Vous aurez l'image du ruban bleu de la connerie humaine ( avec " la piste de ski " ).

Il existe une vidéo qui est un reportage où des journalistes se sont faits passer, l'une pour une richissime héritière souhaitant acheter un appartement et l'autre pour un investisseur cherchant du personnel à bas prix. &&& Cette vidéo est-elle accessible quelque part ? Le contenu du reportage était hallucinant. On voyait un agent immobilier des émirats qui disait à la "cliente" avec un immense sourire :

- Le véritable luxe, c'est ce qui est inutile.

A l'entrepreneur un trafiquant de chair humaine Chinois montrait les "unités d'habitation " insalubres où s'entassaient des centaines de ses coréligionnaires, en disant :

- Travailleur chinois. Beaucoup travailler, beaucoup d'heures. Pas beaucoup payer, pas cher.

L'esclavage existe dans de nombreuses régilons du monde. A Dubaï, entre autre. Les émirs le sous-traitent. Ils ne se salissent pas les mains, ni leur belles robes de lin immaculé. D'autres se charge de ce travail, pour eux, des Chinois, des Indiens, des Pakistanais, des Indonésiens.

 


 

Retour vers le haut de cette page, intitulée " la honte de l'Islam "

 


Retour vers Nouveautés      Retour vers Guide       Retour vers page d'Accueil

 

 

 

 

 

 

.